Monter une SCI : Les étapes indispensables

businesswoman-company-desk-7355

Avez-vous déjà entendu parler d’une SCI ? De plus en plus de propriétaires de biens immobiliers optent pour la création d’une SCI pour acheter, mieux gérer et bénéficier de nombreux avantages fiscaux. Une SCI ou société civile immobilière facilite la gestion d’un bien immobilier et fait un bien énorme aux propriétaires désireux de bien gérer ou d’améliorer leur façon de gérer leur bien immobilier. Toutefois, quelques-uns se demandent toujours quel est le véritable intérêt à monter une SCI ou encore quels sont les avantages à s’y lancer. C’est de cela que parlera cet article.

Pourquoi monter une SCI ?

Si de très nombreux proprios ont décidé de monter leur SCI, c’est sans doute parce qu’ils y trouvent un certain intérêt. Si vous êtes un propriétaire, vous devez sans doute vous demander pourquoi ? Qu’est-ce qu’ils y gagnent ? Eh bien, ils y gagnent beaucoup !

Tout d’abord, en montant une SCI, le propriétaire garantit la protection du patrimoine des associées, et la transmission de ce patrimoine est non seulement assurée, mais aussi sécurisée. Ensuite, monter une SCI vous donnera la possibilité de partager les dépenses ou les coûts.

Il s’agit principalement des charges locatives partagées entre les associés de la SCI. Enfin, le propriétaire ne s’occupe pas de la gestion, mais celle-ci est confiée à des gérants, dont le rôle principal sera de prendre les décisions qui s’imposent pour la bonne gestion de la propriété. Sans oublier la possibilité, choisir entre une IS ou une IR. Cependant, monter une SCI c’est bien, mais bien choisir le type de SCI, c’est mieux.

Les types de SCI

Il existe plusieurs types de SCI, et à partir de vos besoins, vous pouvez choisir le type de société qui vous convient le mieux. Les différences se dégagent selon l’objet social de chaque type de société.

  • La SCI familiale : c’est la société parfaite pour la transmission d’un patrimoine immobilier. En effet, quand on veut transmettre un bien immobilier, il est préférable de transmettre des parts de la société, car c’est plus avantageux sur le plan fiscal. Les héritiers n’auront donc pas à gérer une situation d’indivision, et chacun saura à quoi il a droit ;
  • La SCI de location : il s’agit du type de SCI le plus utilisé, car il permet aux différents associés de gérer et de partager les revenus locatifs en fonction des parts de chacun des associés.

En plus de ces deux types de SCI on peut citer les SCI d’attribution et les SCI de construction-vente. À vous de choisir laquelle correspond le mieux à vos besoins.

Les étapes de création d’une SCI

Il existe plusieurs étapes de création d’une SCI. Chacune de ces étapes est importante. La procédure va de la rédaction des statuts aux formalités auprès du greffe. Il faut donc penser au capital social, de la nomination des gérants ou d’un seul gérant, la publication d’une annonce en bonne et due forme, ainsi que les formalités auprès du greffe.

Monter une SCI ne peut être intéressant que lorsque l’on sait pourquoi on le fait. Alors, au vu des avantages qu’offre ce type de société, à vous de faire le choix.

Léna

Written by 

Bonjour je m'appelle Léna et je suis étudiante en journalisme. J'ai donc créé mon blog pour traiter de sujet d'actualité. Bienvenue sur tictactu.fr. Ici je publierais tout un tas de sujet d'actualité, que ce soit dans la mode, la technologie ou même la santé, ici vous trouverez toutes les dernières nouveautés. J’espère vous faire passer un moment agréable sur mon blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *